MENU

Eco-subvention

L'aide de l'Etat depuis le 19 février 2017.

Une aide de 200€ pour tout acheteur de vélo à assistance électrique.
L’État accorde désormais une subvention de 200€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Le décret instituant cette mesure, attendu depuis quelques semaines, a été publié ce samedi 18 février 2017 au Journal officiel. Tous les acheteurs pourront en bénéficier, sur présentation de leur facture, pour les achats réalisés à partir du 19 février et jusqu’au 31 janvier 2018. L’aide sera versée une fois à chaque acheteur, et non pour chaque achat. 

Pour plus de précisions et pour faire votre demande en ligne, rendez-vous sur le site : http://www.asp-public.fr/bonus-velo

Les autres aides financières pour l’obtention d’un vélo électrique.

Les villes qui subventionnent l’achat d’un V.A.E ne cessent d'augmenter depuis plusieurs années. Sur le principe, ces villes essayent par le biais d'une éco-subvention de développer les solutions de déplacement alternatives à la voiture.
Plus qu’une motivation écologique, les villes souhaitent désengorger les centres-villes pour pallier au manque de places de stationnement.
Chaque ville ou agglomération / métropole peut avoir ses propres règles mais de façon générale, il faut habiter dans la ville ou la zone concernée, acheter un VAE neuf, justifier de la volonté d’utiliser le vélo à titre personnel, et sans intention de le vendre dans les trois ans.

Quelles sont les villes concernées par ce financement ?

Voici une liste non exhaustive des communes qui subventionnent l'achat d'un VAE neuf. Mais il est préférable de vous renseigner auprès de votre mairie.

Ville Montant de la subvention Plafond
Aix-les-bains 30 % 250 euros
Arcachon 137 euros 300 euros
Argonay 25 % 250 euros
Arras 30 % 400 euros

Boulogne-Sur-Mer

25 % 300 euros
Besançon 10 % 150 euros
Blois 25 % 400 euros
Bordeaux 25 % 300 euros
Caen 100 – 400 euros  
Château-du-Loir 25 % 250 euros
Colmar 100 euros  
Daix 25 % 400 euros

Decazeville Aubin

25 % 250 euros
Epernay 30 % 250 euros
Grand Nancy 30 % 250 euros
Grand Toulouse 25 % 250 euros
Isère (22 communes) 25 % 250 euros
La-Roche-sur-Yon 20 % 200 euros
Lons-le-Saunier 15 % 225 euros
Mende 40 % 400 euros
Nantes Métropole 25 % 200 euros
Nice 25 % 250 euros
Paris 25 % 400 euros
Pays des Herbiers 20 % 150 euros
Plaine de l’Ain 30 % 500 euros
Rodez 200 euros  
Rouen 30 % 300 euros
Sceaux 20 % 300 euros
Sud de Seine 200 euros  
Seine Ouest 25 % 300 euros
Tours 25 % 250 euros
Villecresne 25 % 300 euros
Venelle 100 euros  
Villeneuve-les-Avignons 100 euros  

A savoir également :

Salarié : Une indemnité kilométrique vélo est instaurée au 1er janvier 2016, plafonnée à 200 euros par an.

Une indemnité kilométrique à destination des salariés qui font le trajet domicile-travail à vélo est créée par la loi sur la transition énergétique. Si l'employeur souhaite encourager les moyens de mobilité alternatifs à la voiture en adoptant ce dispositif, il pourra reverser cette somme au salarié, mais ce n'est pas une obligation.